© 2019 Biennale de Paname

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

«Les oeuvres de Jeanne Briand ne sont ni anthropomorphes, ni zoomorphes, ni même organiques, pas plus qu’elles n’appartiennent au monde des machines.

Elles participent de l’ensemble de ces catégories et contribuent à en créer une nouvelle, dans laquelle prothèses et appareils, biologie et mécanique cesseraient d’être perçus contradictoirement.»

Nicolas Bourriaud