© 2019 Biennale de Paname

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

Mon intérêt pour la “société du spectacle” de Guy Debord joue un rôle majeur dans mon travail qui naît d’une interrogation sur cette grandeur fantasmée de l’homm, basculant - au XXIe siècle - continuellement entre l’absurde, la cruauté et le grotesque.

C’est ainsi qu’est conçu mon univers “absurde”, alimenté de références historiques et contemporaines qui s’entremêlent pour former un concentré de toutes les appréhensions modernes de l’humanité.

L’aspect narratif de mon travail me permet de mettre l’accent sur ma volonté de transformer les valeurs anciennes et de bouleverser nos principes et nos valeurs établies : morales, politiques et sociales, sans craindre la transgression et véhiculer ainsi des observations cyniques de manière ludique.